Rapport de surveillance des communications 2013 : Disponibilité de la large bande et adoption de technologies numériques

 

Précédant Suivant Table des matières

6.0 Disponibilité de la large bande et adoption de technologies numériques

Survol

Les Canadiens peuvent accéder à la large bande à l’aide d’installations filaires ou sans fil. Ces installations créent de nouvelles expériences pour les Canadiens, de celles qui ressemblent à la télévision et la radio aux nouveaux services et programmes hautement interactifs offrant aux consommateurs un contrôle et des choix accrus. Les consommateurs peuvent participer au monde numérique avec leurs dispositifs au moment et à l’endroit de leur choix.

Les sections suivantes examinent la disponibilité du service d’accès Internet à large bande, les exigences de capacité qui doivent être satisfaites pour participer à l’environnement numérique, ainsi que les effets des exigences sur le comportement des consommateurs. Elles se penchent aussi sur certaines technologies relatives aux secteurs de la radiodiffusion et des télécommunications du Canada. Puisqu’il s’agit d’une industrie en croissance et en évolution, les données concernant le comportement des consommateurs ont été collectées surtout par le biais d’études commandées et de renseignements d’ordre public, plutôt que par une collecte directe de données. L’une des principales sources ici est le sondage effectué à l’automne 2012 par MTM, qui a analysé les comportements de 8 000 Canadiens âgés de 18 ans et plus par rapport aux médias et aux technologies connexes.

6.1 Disponibilité de la large bande et exigences de capacité

La présente section examine l’état de la situation en ce qui concerne l’accès des Canadiens aux services de large bande et les exigences de capacité.

Plus de 99 % des foyers sont maintenant en mesure d’accéder à la large bande fixe ainsi qu’à la large bande mobile (c.-à-d. HSPA+). Les Canadiens accèdent au volume croissant de contenu en ligne, que ce soit sous forme sonore, vidéo ou de données. La demande s’accentue à mesure que l’accessibilité des appareils multifonctions se répand.

En 2012, les Canadiens avaient accès à plus de 500 fournisseurs de service Internet. Les FST titulaires ont offert des services Internet principalement par LAN, fibre optique, satellite et sans-fil fixe. Les câblodistributeurs ont utilisé le modem câble, la fibre optique, le sans-fil fixe et la ligne commutée. Les entreprises de télécommunication de services publics, des municipalités et d’autres FST fournissent des services Internet par ligne commutée, LAN, fibre optique, satellite et sans-fil fixe. Les revendeurs comptent essentiellement sur les FST dotés d’installations pour avoir accès à des installations au prix de gros. De plus, les revendeurs fournissent le service Internet haute vitesse en utilisant surtout des installations LAN louées et, dans une moindre mesure, le modem câble et la fibre optique.

Les fournisseurs de services sans fil offrent également des services de large bande. Comme il est précisé à la section 5.5, 52 % des abonnés aux services sans fil avaient en 2012 des appareils de poche évolués capables d’accéder au nombre numérique.

Aperçu de la disponibilité de la large bande
Disponibilité de la large bande du service de résidence
(à l’exclusion du satellite)
2011 2012
Nationale 97 % 97 %
Urbaine 100 % 100 %
Rurale 83 % 85 %
Nationale, incluant HSPA+ 99 % 99 %

Source : Données recueillies par le CRTC

Graphique 6.1.1 Bande passante requise pour diverses applications Internet

Ce graphique illustre la bande passante requise pour divers services et applications en ligne, afin d’indiquer les types de services auxquels un consommateur peut s’attendre à recevoir selon le service d’accès à Internet qu’il utilise. L’axe horizontal indique, en mbps, la largeur de bande moyenne disponible et comporte 6 repères : Ligne commutée, 128 kbps, 500 kbps, 1,5 mbps, 5 mbps et 15 mbps. L’axe vertical indique la bande passante constante requise et comporte 3 repères : Fichiers, Lecture en continu et Temps réel. Dans le graphique, différentes figures ovales illustrent le type de services et la bande passante qu’ils exigent. La catégorie « Fichiers » comprend : le courriel, de la ligne commutée à 128 kbps; le téléchargement d’un petit logiciel, de 128 kbps à 500 kbps; le téléchargement de musique de 500 kbps à moins de 1,5 mbps; le téléchargement d’un logiciel (1 CD), de 1,5 mbps à 5 mbps; le téléchargement d’un vidéo DVD  de 5 mbps à 15 mbps; le téléchargement d’un vidéo Blu-ray de plus de 15 mbps. Entre les « Fichiers » et la « Lecture en continu », se trouve la navigation sur le web, qui va de la ligne commutée à 1,5 mbps. Dans la catégorie « Lecture en continu », on trouve : la radio de la ligne commutée à 140 kbps; la télévision mobile de 128 kbps à moins de 400 kbps; le Web vidéo, de moins de 500 kbps à moins de 1,5 mbps; les services d’achat/location de films, de 1,5 mbps à 5 mbps; la lecture de vidéo HD en continu, de 5 mbps à 15 mbps. Dans la catégorie « Temps réel », on trouve : le VoIP, de la ligne commutée à moins de 128 kbps; les jeux en temps réel, de 70 kbps à 500 kbps; les vidéoconférences, de moins de 500 kbps à 5 mbps.

Le tableau 6.1.1 illustre les exigences en matière de vitesse d’accès à Internet d’un certain nombre de services en ligne courants. Il montre les vitesses moyennes de téléchargement et de téléversement requises par chaque service. Ce tableau vise à donner au lecteur une idée des vitesses d’accès à Internet qui seraient requises pour utiliser divers services audio et vidéo en ligne. Bien que certains services tentent d’envoyer des données en courtes rafales à des débits de pointe plus élevés, ils peuvent s’adapter à différents débits de pointe; le débit moyen demeure donc un facteur important dans la détermination des exigences de débit des données pour la plupart des services. Les essais se sont concentrés sur la reproduction d’un environnement résidentiel normal et comprenaient une diversité d’appareils électroniques personnels branchés à Internet 1) par une connexion Internet filaire ou 2) à l’aide d’un réseau Wi-Fi. Les services mis à l’essai sur la connexion Internet filaire ont été exécutés sur un ordinateur PC sous Windows. Lors des mises à l’essai exécutées sur le réseau Wi-Fi, les appareils utilisés comprenaient un Xbox 360, un appareil Apple TV, ainsi que des tablettes et des téléphones intelligents Android et iOS utilisant des applications propres aux appareils, plutôt que des sites Web compatibles avec la technologie mobile. Dans le cadre des mises à l’essai des appareils connectés au Wi-Fi, on a observé des différences importantes dans les résultats de certains services sur tous les appareils. C’est pourquoi un éventail de vitesses et de limites est présenté.

À l’exception de Netflix et de YouTube, pour lesquels la qualité vidéo peut être sélectionnée, des paramètres par défaut ont été utilisés pour chaque appareil et pour chaque service mesurés. Il convient de noter que plusieurs services changeront de façon automatique la qualité (et, donc, la quantité de données) livrée en fonction de la connexion Internet d’un utilisateur. De nombreuses mesures ont été collectées à l’aide de divers outils et techniques, sur un réseau relativement inoccupé, sans interférence causée par d’autres applications ou services.

Les différences dans les résultats des mises à l’essai sur les appareils sans fil reflètent les différents types d’appareils, les différentes marques et même les différents systèmes d’exploitation utilisés. En raison du large éventail de vitesses et de capacités requises, les consommateurs peuvent avoir intérêt à utiliser les applications qui sont disponibles pour certains appareils pour surveiller l’utilisation des données. Il est possible de trouver ces applications en utilisant des mots clés de recherche tels que « surveillance de la bande passante (bandwidth monitor) » ou « surveillance du réseau (network monitor) » dans les magasins d’applications populaires d’Android, d’Apple, de BlackBerry et de Windows.

Tableau 6.1.1 Exigences en matière de vitesse d’accès à Internet d’un certain nombre de services en ligne courants
Application Connexion filaire Connexion sans fil
Vitesse de téléchargement moyenne utilisée (kbps) Vitesse de téléversement moyenne utilisée (kbps) Vitesse de téléchargement moyenne utilisée (kbps) Vitesse de téléversement moyenne utilisée (kbps)
Vidéo en continu
Netflix (bonne) 630 19,6 554 à 680 9 à 14,6
Netflix (haute) 2 223 68,6 536 à 1 161 9 à 14,8
Netflix (meilleure) 5 941 179,2 554 à 4 000 8,9 à 29,7
Rogers Anyplace TV 3 193 104,5 1 400 à 1 650 9 à 23,5
Services de télévision de la SRC 2 400 à 6 444 58 à 167 220 à 1 335 1,5 à 15,4
Global TV 972 26,0 1 396 9,0
YouTube (HD ou 720p) 1 335 27,7 368 à 1 270 5,3 à 26
YouTube (480p)1 492 11,2
YouTube (240p) 319 7,3
Audio en continu
Slacker Radio 137 9,6 125 à 267 1,8 à 4,8
Audio en direct
Station de radio locale FM (Ottawa) 34 1,3 34 2,0
Services de radio de la SRC 130 4,4 96 à 135 6,0
  1. La qualité vidéo de YouTube était fixe et non réglable dans la collection d’appareils connectés par le réseau sans fil, p. ex. Xbox 360, Apple TV et tablettes et téléphones intelligents Android et iOS.

Source : Analyse du personnel du CRTC.

Le tableau 6.1.2 illustre le nombre maximal d’heures qu’un utilisateur peut utiliser pour chaque service sous différentes limites d’utilisation en se fondant sur l’information du tableau précédent. Pour calculer ces durées, le temps utilisé pour le trafic en amont et celui pour le trafic en aval sont comptés dans le calcul des limites d’utilisation. Le tableau vise à donner une idée aux lecteurs de la quantité de données utilisée pour utiliser divers services audio et vidéo en ligne.

Tableau 6.1.2 Nombre d’heures d’utilisation avant d’atteindre divers seuils de capacité, par service
Application Connexion fixe Connexion sans fil
Temps avant l’atteinte de la limite (heures) : 20 GO 60 GO 80 GO 20 GO 60 GO 80 GO
Vidéo en continu
Netflix (bonne) 68 205 273 64 à 79 192 à 237 256 à 315,5
Netflix (haute) 19 58 78 38 à 81 114 à 244 152 à 325
Netflix (meilleure) 7 22 29 11 à 79 33 à 237 44 à 316
Rogers Anyplace TV 13 40 54 27 à 32 80 à 95 106 à 127
Services de télévision de la SRC 6,7 à 18 20 à 54 27 à 72 33 à 201 99 à 600 132 à 800
Global TV 45 134 178 32 95 127
YouTube (HD ou 720p) 33 98 130 34 à 119 102 à 358 136 à 477
YouTube (480p) 88 265 353
YouTube (240p) 136 408 544
Audio en continu
Slacker Radio 304 912 1 216 165 à 350 493 à 1 049 650 à 1 399
Audio en direct
Station de radio locale FM (Ottawa) 1 262 3 786 5 048 1 200 3 600 4 750
Services de radio de la SRC 330 990 1 320 294 à 435 882 à 1 306 1 176 à 1 741

Source : Analyse du personnel du CRTC.

En raison de la taille limitée de l’échantillon mesuré et de la grande variété de configurations et d’équipement de réseaux résidentiels, la large bande et la capacité moyennes utilisées rapportées ne sont indiquées qu’à titre d’exemple, et les résultats obtenus peuvent varier selon les différentes configurations.

Informations statistiques – Disponibilité de la large bande

a) Principaux indicateurs de la large bande

Tableau 6.1.3 Principaux indicateurs de la disponibilité des télécommunications
Plateforme Disponibilité (% des foyers)
2008 2009 2010 2011 2012
Large bande mobile
3G / équivalent 3G 91 96 98 99 99
HSPA+ n.d. n.d. 97 99 99
ELT n.d. n.d. n.d. 45 72
Large bande filaire
LAN 84 85 85 86 # 87
Modem câble 80 80 81 # 82 # 82
Sans-fil fixe 80 81 82 86 501
IPTV 10 21 22 34 54
Satellite numérique National National National National National
  1. La baisse est attribuable à la désactivation du réseau Inukshuk.

Source : Données recueillies par le CRTC

Graphique 6.1.2 Disponibilité de la large bande (% des foyers)

Ce graphique à histogrammes décrit la disponibilité de la large bande selon différents modes d’accès en 2009, 2010, 2011, et 2012. Pour l’année 2009 : LAN, 85 %; modem câble, 80 %; sans-fil fixe et satellite, 82 % – pour une disponibilité totale de 96 %. Pour l’année 2010 : LAN :, 85 % ; modem câble :, 82 % ; sans-fil fixe et satellite :, 83 % ; mobile, 96 % – pour une disponibilité totale de 98 %. Pour l’année 2011 : LAN :, 86 % ; modem câble :, 82 % ;, sans-fil fixe et satellite :, 87 % ; mobile :, 99 % – pour une disponibilité totale de 99 %. Pour l’année 2012 : LAN :, 87 % ; modem câble :, 82 % ;, sans-fil fixe et satellite :, 51 % ; mobile :, 99 % – pour une disponibilité totale de 99 %.

  1. En 2012, la baisse de la disponibilité du sans-fil et satellite était attribuable à la désactivation du réseau Inukshuk.

Sources : Industrie Canada et données recueillies par le CRTC

Graphique 6.1.3 Disponibilité de la large bande c. abonnements à la large bande, 2012

Ce graphique à colonnes empilées décrit la disponibilité de la large bande par technologie fixe dans toutes les provinces du Canada et comprend un élément précisant la couverture supplémentaire offerte par la technologie mobile HSPA+. Il présente également le pourcentage de souscription à la large bande des abonnés par province, par technologie fixe. C.-B. : 96 %, HSPA+ = + 3 %, taux d’adhésion = 78 % ; Alb. : 99 %, HSPA+ = + 1 %, taux d’adhésion = 76 % ; Sask. : plus de 99 %, HSPA+ = + 0 %, taux d’adhésion = 74 % ; Man. : 98 %, HSPA+ = + 1 %, taux d’adhésion = 70 % ; Ont. : 98 %, HSPA+ = + 2 %, taux d’adhésion = 77 % ; Qc : 96 %, HSPA+ = + 4 %, taux d’adhésion = 74 % ; N.-B. : plus de 99 %, HSPA+ = + 1 %, taux d’adhésion = 73 % ; N.-É. : plus de 99 %, HSPA+ = + 0 %, taux d’adhésion = 70 % ; Î.-P.-É. : 99 %, HSPA+ = + 1 %, taux d’adhésion = 76 % ; T.-N.-L. : 81 %, HSPA+ = + 15 %, taux d’adhésion = 75 % ; Nord : 96 %, HSPA+ = + 1 %, taux d’adhésion = 72 % ; Canada : 97 %, HSPA+ = + 2 %, taux d’adhésion = 75 %.

Sources : Industrie Canada et données recueillies par le CRTC

Graphique 6.1.4 Disponibilité de la large bande, 5 Mbps (% des foyers), 2012

Ce graphique à histogrammes décrit la disponibilité de la large (5 Mbps) bande selon différents modes d’accès en 2012. LAN : 83 % ; modem câble : 80 % ; sans-fil fixe et satellite : 22 % ; mobile : 72 % – pour une disponibilité totale de 94 %.

Sources : Industrie Canada et données recueillies par le CRTC

b) Disponibilité de la large bande par vitesse

Graphique 6.1.5 Disponibilité de la large bande, par vitesse (% des foyers)

Ce graphique à histogrammes décrit la disponibilité de la large bande selon diverses vitesses de téléchargement (en Mbps) pour les années 2009, 2010, 2011 et 2012, excluant la HSPA+. De 1,5 à 4,9 Mbps : 95 %, 96 %, 97 %, 97 % ; de 5 à 9,9 Mbps : 82 %, 86 %, 87 %, 91 % ; de 10 à 15,9 Mbps : 77 %, 81 %, 83 %, 84 % ; de 16 à 24,9 Mbps : 67 %, 77 %, 80 %, 82 % ; de 30 à 49,9 Mbps : 30 %, 66 %, 76 %, 79 % ; de 50 à 99,9 Mbps : 30 %, 60 %, 75 , 77 % ; 100 Mbps et plus : 11 %, 16 %, 28 %, 35 %.

Sources : Industrie Canada et données recueillies par le CRTC

 

Tableau 6.1.4 Disponibilité de la large bande, par vitesse et nombre de plateformes, en 2012 (% des foyers)
Nombre de plateformes 1,5 – 4,9 Mbps 5,0 – 9,9 Mbps 10,0 – 15,9 Mbps 16,0 – 24,9 Mbps 25,0 – 29,9 Mbps 30,0 – 49,9 Mbps 50,0 – 99,9 Mbps 100 Mbps et plus
1 3 9 25 28 32 33 76 32
2 11 15 59 54 48 45 0 0
3 50 58 0 0 0 0 0 0
4 36 10 0 0 0 0 0 0

Source : Données recueillies par le CRTC

c) Disponibilité par province

Tableau 6.1.5 Disponibilité de la large bande, par vitesse et par province et territoire, en 2012 (% des foyers)
Province 1,5 – 4,9 Mbps 5 – 9,9 Mbps 10 – 15,9 Mbps 16 – 24,9 Mbps 25 – 100 Mbps
Colombie-Britannique 99 94 90 89 87
Alberta 99 96 85 84 80
Saskatchewan 99 75 63 57 57
Manitoba 99 85 67 66 66
Ontario 99 95 87 85 84
Québec 99 93 84 82 80
Nouveau-Brunswick 99 89 82 82 82
Nouvelle-Écosse 99 82 78 75 72
Île-du-Prince-Édouard 99 71 55 48 48
Terre-Neuve-et-Labrador 96 79 69 69 61
Yukon 99 90 61 61 60
Territoires du Nord-Ouest 91 85 50 50 42
Nunavut 99 29 0 0 0

Source : Données recueillies par le CRTC

 

Tableau 6.1.6 Nombre de foyers qui peuvent avoir accès à la large bande (milliers)
Province 2010 2011 2012
Colombie-Britannique 1 739 1 766 1 781
Alberta 1 386 1 417 1 471
Saskatchewan 397 403 431
Manitoba 429 451 480
Ontario 4 928 5 014 5 055
Québec 3 198 3 288 3 320
Nouveau-Brunswick 315 316 316
Nouvelle-Écosse 399 401 401
Île-du-Prince-Édouard 57 59 58
Terre-Neuve-et-Labrador 170 171 170
Nord1 31 31 38
Canada 13 048 13 316 13 526
  1. Le « Nord » comprend le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut.

Sources : Industrie Canada et données recueillies par le CRTC

d) Régions urbaines c. régions rurales

Graphique 6.1.6 Disponibilité de la large bande – régions urbaines c. rurales, 2012 (% des foyers)

Ce graphique à histogrammes indique la disponibilité de la large bande, par taille d’agglomération et vitesse. Grands centres urbains : 1,5¬-4,9 Mbps : 100 %, 5-¬9,9 Mbps : 100 %, 10¬-15,9 Mbps : 99 %, 16¬-24,9 Mbps : 99 %, 25-¬29,9 Mbps : 99 %, 30¬-49,9 Mbps : 98 %, 50-99,9 Mbps : 96 %, 100+ Mbps : 42 %, Centres urbains moyens : 1,5-¬4,9 Mbps : 100 %, 5-9,9 Mbps : 100 %, 10¬-15,9 Mbps : 98 %, 16¬-24,9 Mbps : 96 %, 25¬-29,9 Mbps : 95 %, 30-49,9 Mbps : 94 %, 50¬-99,9 Mbps : 93 %, 100+ Mbps : 43 %, Petits centres urbains : 1,5-4,9 Mbps : 100 %, 5¬-9,9 Mbps : 98 %, 10¬-15,9 Mbps : 90 %, 16¬-24,9 Mbps : 85 %, 25¬29,9 Mbps : 77 %, 30-¬49,9 Mbps : 72 %, 50¬-99,9 Mbps : 68 %, 100+ Mbps : 36 %, Zones rurales : 1,5¬-4,9 Mbps : 85 %, 5¬-9,9 Mbps : 61 %, 10¬15,9 Mbps : 32 %, 16-¬24,9 Mbps : 28 %, 25¬-29,9 Mbps : 25 %, 30-¬49,9 Mbps : 24 %, 50¬-99,9 Mbps : 23 %, 100+ Mbps : 12 %. Addition des services HSPA++ aux petits centres urbains pour la large bande, moins de 1 %, Addition aux zones rurales pour la large bande : 12 %; Addition des services ELT aux petits et moyens centres urbains pour 5-9,9 Mbps : moins de 1 %, Addition aux zones rurales pour 5-9 Mbps : 3 %.

Sources : Industrie Canada et données recueillies par le CRTC

6.2 Adoption des technologies numériques

Survol

Le système canadien des communications aide ses créateurs, citoyens et consommateurs, y compris les petites entreprises, à participer pleinement à la vie démocratique, économique, social et culturelle du pays, et ce, aux niveaux national, provincial, régional et municipal. Les technologies numériques sont une partie intégrante de la vie quotidienne des Canadiens, avec 75 % d’entre eux abonnés à un service Internet par large bande. Ceci leur permet d’interagir plus efficacement et de participer activement dans leurs communautés, de s’impliquer dans le monde et d’enrichir leurs vies sociale et culturelle.

La présente section fournit quelques indicateurs quant à la manière dont les Canadiens participent à l’environnement numérique. Elle présente des données démontrant comment ceux-ci accèdent à du contenu sonore et visuel et utilisent les technologies disponibles. Des données financières sont également incluses afin de démontrer dans quelle mesure les fournisseurs de service attirent des revenus d’annonceurs sur les plateformes numériques.

Informations statistiques

a) Rendement financier

Graphique 6.2.1 Revenus de publicité en ligne au Canada

Ce graphique à barres illustre les revenus de publicité en ligne au Canada (en millions de dollars) en 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010 et 2011, selon différentes catégories de publicité. 2005 : 197 en Recherche, 230 en Affichage, 124 en Annonces classées et Annuaires, 11 en Courriel, 0 en Vidéo, 0 en Jeux vidéo; 2006 : 343, 314, 223, 20, 0, 0; 2007 : 478, 432, 305, 17, 9, 0; 2008 : 602, 490, 480, 18, 12, 0; 2009 : 741, 578, 467, 13, 20, 2; 2010 : 907, 688, 587, 11, 37, 2; 2011 : 1081, 840, 576, 13, 73, 10.

Source : Enquête sur les revenus de la publicité en ligne au Canada de 2011-2012, IAB Canada

b) Services des médias numériques

Graphique 6.2.2 Cycle de l’adoption par le consommateur / de la vie du produit

Ce graphique illustre le cycle de vie d’un produit de technologie, de son essor à son déclin. Il s’agit d’une courbe en cloche. L’axe horizontal indique l’aspect Phase/Moment du cycle d’adoption de la technologie, alors que l’axe vertical illustre le taux de pénétration. Le graphique contient deux boîtes de texte : « Nouvelles technologies en essor » dans le coin supérieur gauche et « Anciennes technologies en déclin, après avoir atteint leur sommet », dans le coin supérieur droit. Les étapes sont indiquées de gauche à droite : Innovation, entre 0-3 % avec la mention « Les technophiles l’essaient »; Émergence, 4-15 %, « Les visionnaires savent déceler les technos gagnantes »; Expansion, 16-66 %, « Les pragmatistes constatent la valeur »; Maturité, 67-100 % (sommet de la courbe), « Les conservateurs voient finalement la lumière »; Déclin, de 100 % à 0 % sur l’autre versant de la courbe, avec trois mentions à égale distance : « De nouvelles technologies de remplacement s’imposent », « La disponibilité du contenu ou du service commence à s’amenuiser » et « Fin de la production du nouveau contenu ou de l’offre de service ».

Source : MTM 2012

 

Tableau 6.2.1 Adoption des technologies médiatiques au Canada, catégorisée selon l’étape du cycle de vie, 2012
Innovation Émergence Expansion Maturité Déclin
- Visionnement de télé en ligne seulement 4% Visionnement de vidéo sur demande fournie par une EDR 18% Réseau sans fil à la maison 68% Écoute de baladodiffusion 13%
- Visionnement de télévision Internet sur tablette 6% Écoute de radio AM/FM en continu 20% Visionnement de vidéo sur Internet 71% Abonné au câble analogique 11%
- Visionnement de télé sur téléphone intelligent 6% Visionnement d’émissions complètes de 30 ou 60 minutes en ligne 23% Abonnement à la télé numérique 72% Télévision en direct par antenne 6%
- Déconnecté de la télévision (sans EDR ou télé en direct) 8% Visionnement d’un film complet en ligne 24% Possession d’un téléphone cellulaire (tous les types) 80% Abonnement Internet résidentiel par câble téléphonique 3%
- Contenu sonore en continu sur tablette 8% Possession d’une tablette 26% Abonnement Internet à large bande 82% - -
- Visionnement d’émissions de télé sur la vidéo sur demande d’une EDR 13% Visionnement de la télé sur Internet 33% Abonnement résidentiel à Internet 85% - -
- Visionnement de webisodes ou d’émissions produites pour le web1 13% Possession d’un enregistreur numérique personnel 42% - - - -
- Écoute en continu d’un service de musique personnalisé en ligne 13% Possession d’un récepteur HD 42% - - - -
- Abonnement à la radio satellite 13% Possession d’un lecteur MP3 49% - - - -
- Audio en continu sur téléphone intelligent 14% Possession d’un téléphone intelligent 51% - -   -
- - - Audio en continu 56% - - - -
- - - Possession d’un appareil HD 61% - - - -
  1. Ne s’applique qu’aux répondants disposant d’une ligne terrestre

Source : MTM 2012 (répondants canadiens de 18 ans et +)

 

Tableau 6.2.2 Pourcentage des Canadiens qui utilisent Internet, par groupe linguistique
  2007 2009 2010 2011 2012 2007 2009 2010 2011 2012
Anglophones Francophones
Utilisation globale 81 83 86 87 88 71 76 79 82 83
18-34 95 94 96 97 98 91 93 97 97 98
35-49 89 91 92 94 95 84 88 90 92 94
50+ 66 69 74 75 78 51 59 63 63 69

Source : MTM 2012 (répondants canadiens de 18 ans et +)

 

Tableau 6.2.3 Moyenne hebdomadaires des heures passées en ligne par des usagers d’Internet canadiens
  1999 2002 2005 2007 2008 2009 2010 2011 2012
Anglophones 5,6 9,3 11,7 13,4 13,8 14,6 17,3 18,2 20,1
Francophones 6,3 7,7 9,1 9,8 11,2 11,9 12,8 13,1 13,0

Source : MTM 2012 (répondants canadiens de 18 ans et +)

Graphique 6.2.3 Activités populaires des Canadiens sur Internet

Ce graphique à barres compare le pourcentage des Canadiens anglophones et francophones qui ont déclaré participer aux activités en ligne suivantes en 2012 : Visionnement de Netflix en ligne : 17 % (anglophones), 4 % (francophones) ; Visionnement de vidéos sur YouTube : 61 %, 55 % ; Écoute de la télévision sur Internet : 38 %, 34 % ; Écoute de vidéo sur Internet : 73 %, 64 % ; Écoute d’audio en continu sur Youtube : 49 %, 38 % ; Écoute de la radio AM/FM en continu : 22 %, 14 % ; Écoute d’audio en continu sur Internet : 57 %, 50 %; Écoute de baladodiffusion AM/FM : 6 %, 2 % ; Écoute de balados : 16 %, 5 %; Utilisateur de Twitter : 16 %, 8 % ; Téléchargement de contenu de iTunes : 56 %, 13 % ; Écoute en ligne (en continu et balados) : 61%, 47% ;   Écoute d’audio en continu (excluant les balados) : 59 %, 46 % ; Visite de sites de réseautage social : 59 %, 55 % ; Lecture de nouvelles en ligne : 60 %, 52 %.

Source : MTM 2012 (répondants canadiens de 18 ans et +)

Graphique 6.2.4 Pourcentage des Canadiens qui regardent la télévision et accèdent à Internet en même temps

Ce graphique à secteurs indique le pourcentage des Canadiens qui déclarent regarder la télévision tout en utilisant Internet, ventilé de la façon suivante : presque toujours 12 %, souvent 14 %, parfois 17 %, rarement 15 %, jamais 29 %, aucun accès à Internet 13 %.

Source : MTM 2012 (répondants canadiens de 18 ans et +)

c) Services de vidéo

Graphique 6.2.5 Visionnement de vidéos sur Internet et à la télévision par les consommateurs

Ce graphique à barres compare le taux de pénétration des choix suivants de visionnement de vidéos et de télévision sur Internet, selon la langue et dans l’ensemble du pays en 2012 : écoute de cyberépisodes ou d’émissions produites pour le web : 15 % (anglophones), 9 % (francophones), 13 % (national) ; évènements ou faits saillants sportifs : 21 %, 14 %, 19 % ; nouvelles en ligne ou émission : 24 %, 21 %, 23 % ;  écoute de films en ligne : 28 %, 13 %, 24 % ; écoute d’une émission de télévision de 30 ou 60 minutes en ligne : 24 %, 21 %, 23 % ; écoute la télévision sur Internet : 38 %, 34 %,37 % ; visionnement de tout type de vidéo sur Youtube : 61 %, 55 %, 60 % ; visionnement de tout type de vidéo sur Internet : 73 %, 64 %, 71 % ; télévision payante : 31 %, 26 %, 29 % ; télévision : 92 %, 97 %, 94 %.

* Ne s’applique qu’aux répondants disposant d’une ligne terrestre

Source : MTM 2012 (répondants canadiens de 18 ans et +)

Graphique 6.2.6 Types d’appareils utilisés pour visionner des vidéos sur Internet

Ce graphique à barres compare le pourcentage des Canadiens qui utilisent les appareils suivants pour visionner des vidéos sur Internet en 2012, selon la langue : ordinateur : 84 % (anglophones), 91 % (francophones) ; téléphone intelligent 18 %, 11 % ; tablette : 16 %, 12 % ; télévision ayant accès à Internet : 24 %, 6 %.

Source : MTM 2012 (Répondants : usagers canadiens de 18 ans et + qui visionnent du contenu vidéo sur Internet)

Graphique 6.2.7 Moyenne hebdomadaire d’heures de visionnement de télévision sur Internet

Ce graphique à barres illustre l’augmentation de la moyenne des heures hebdomadaires consacrées à l’écoute de la télévision sur Internet par les utilisateurs réguliers et par l’ensemble de la population canadienne de 18 ans et plus, de 2007 à 2012 (en heure) : 2007 : 1,9 (utilisateur régulier), 0,2 (population) ; 2008 : 1,5, 0,3 ; 2009 : 2, 0,5 ; 2010 : 2,4, 0,5 ; 2011 : 2,8, 0,7 ; 2012 : 3.0, 1.3.

Source : MTM 2012 (répondants canadiens de 18 ans et +)

Graphique 6.2.8 Pourcentage des Canadiens abonnés à Netflix

Ce graphique à barres illustre l’augmentation du pourcentage des Canadiens abonnés à Netflix du printemps 2011 (6 %) à l’automne 2012 (17 %).

Source : MTM 2012 (répondants canadiens de 18 ans et +)

Graphique 6.2.9 Canadiens abonnés à Netflix par région

Ce graphique à barres compare le pourcentage des Canadiens abonnés à Netflix selon les régions : Colombie-Britannique : 23 %, Alberta : 27 %, Manitoba/Saskatchewan : 24 %, Ontario : 18 %, Québec : 6 %, Atlantique : 19 %, Total : 17 %.

Source : MTM 2012 (répondants canadiens de 18 ans et +)

 

Tableau 6.2.4 Taux d’adoption et de croissance de diverses technologies de vidéo au Canada (Pourcentage)
  Adoption Croissance
2008 2009 2010 2011 2012 2008 2009 2010 2011 2012
ENP
Anglophones 13 18 23 35 43 30 38 28 52 23
Francophones 10 13 16 23 39 67 30 23 44 70
Télévision par Internet1
Anglophones 22 30 31 34 38 - 36 3 10 12
Francophones 17 22 26 33 34 - 29 18 27 3
Vidéo par Internet sur téléphone cellulaire1,2
Anglophones 5 5 9 12 142 150 0 80 33 17
Francophones 2 2 4 8 82 100 0 100 100 0
Télévision par Internet sur téléphone cellulaire1
Anglophones 1 1 2 4 7 - 0 100 100 75
Francophones - - 1 3 4 - - - 200 33
Vidéo par Internet sur tablette1,2
Anglophones - - - 6 122 - - - - 100
Francophones - - - 3 72 - - - - 133
Télévision par Internet sur tablette1
Anglophones - - - 3 6 - - - - 100
Francophones - - - 2 4 - - - - 100
Netflix
Anglophones - - - 10 21 - - - - 110
Francophones - - - 5 5 - - - - 0
  1. Utilisation au cours du mois précédent
  2. Ne s’applique qu’aux répondants disposant d’une ligne terrestre
    • La question concernant la vidéo sur téléphone cellulaire a changé en 2011 pour le visionnement de vidéo en ligne
    • La question concernant le visionnement de la télévision sur téléphone cellulaire a changé en 2011 pour le visionnement d’émissions de télé ou de clips

Source : MTM 2011 (répondants canadiens de 18 ans et +)

d) Services sonores

Graphique 6.2.10 Utilisation des technologies sonores (à l’exclusion de la radio traditionnelle) par les consommateurs

Ce graphique à barres illustre le taux de pénétration des technologies sonores suivantes chez les Canadiens anglophones et francophones en 2012 : écoute des balados : 16 % (anglophones), 5 % (francophones) ; écoute d’audio en continu sur un téléphone intelligent : 16 %, 8 % ; écoute d’audio en continu (excluant les balados) : 59 %, 46 % ; radio par satellite : 16 %, 7 % ; écoute sur MP3 : 52 %, 39 %.

* Utilisation au cours du mois précédent
** Ne s’applique qu’aux répondants disposant d’une ligne terrestre

Source : MTM 2012 (répondants canadiens de 18 ans et +)

Graphique 6.2.11 Utilisation de la baladodiffusion au Canada, par groupe linguistique

Ce graphique à barres indique le pourcentage des Canadiens anglophones et francophones qui, en 2007, 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, ont déclaré avoir écouté un balado au cours du mois précédant le sondage : 2007 : 13 % (anglophones), 5 % (francophones) ; 2008 : 19 %, 7 %; 2009 : 19 %, 5 % ; 2010 : 17 %, 7 % ; 2011 : 13 %, 5 % ; 2012 : 16 %, 5 %.

Source : MTM 2012 (répondants canadiens de 18 ans et +)

Graphique 6.2.12 Usagers de baladodiffusion qui écoutent des balados AM/FM, par groupe linguistique

Ce graphique à barres indique qu’en 2012, 45 % des francophones, 39 % des anglophones et 40 % de l’ensemble des Canadiens ont écouté des balados AM/FM.

Source : MTM 2012 (Répondants : utilisateurs canadiens de 18 ans et + qui ont écouté des balados au cours du mois précédent)

Graphique 6.2.13 Pourcentage des Canadiens qui écoutent en continu la radio AM/FM , par groupe linguistique

Ce graphique à colonnes indique le pourcentage des Canadiens anglophones et francophones qui, en 2008, 2009, 2010, 2011 et 2012, ont déclaré avoir écouté en continu la radio AM/FM au cours du mois précédant le sondage : 2008 : 16 % (anglophones), 13 % (francophones) ; 2009 : 19 %, 15 % ; 2010 : 20 %, 15 % ; 2011 : 22 %, 17 % ; 2012 : 22 %, 14 %.

Source : MTM 2012 (Répondants : utilisateurs canadiens de 18 ans et + qui ont écouté des balados au cours du mois précédent)

Graphique 6.2.14 Accès par les consommateurs à des services sonores en continu populaires, par groupe linguistique

Ce graphique à barres compare le pourcentage d’anglophones, de francophones et de l’ensemble des Canadiens de 18 ans et plus qui ont déclaré avoir utilisé les services sonores en continu suivants au cours du mois précédant en 2012 : écoute de vidéos en continu sur YouTube : 82 % (anglophones), 81 % (francophones), 82 % (national) ; écoute de services de radio par satellite en ligne : 4 %, 3 %, 4 % ; écoute de services sonores personnalisés en continu : 17 %, 13 %, 16 % ; écoute en continu de radio AM/FM : 37 %, 31 %, 35 %.

Source : MTM 2012 (répondants canadiens de 18 ans et +, utilisateurs des services sonores en continu au cours du mois précédent)

Graphique 6.2.15 Abonnements à la radio par satellite, par groupe linguistique

Ce graphique à barres illustre le pourcentage d’anglophones et de francophones abonnés à la radio par satellite de 2007 à 2012 : 2007 : 8 % (anglophones), 3 % (francophones) ; 2008 : 9 %, 4 % ; 2009 : 11 %, 4 % ; 2010 : 13 %, 6 % ; 2011 : 15 %, 7 % ; 2012 : 16 %, 7 %.

Source : MTM 2012 (répondants canadiens de 18 ans et +)

 

Tableau 6.2.5 Adoption et taux de croissance de diverses technologies sonores au Canada (Pourcentage)
  Adoption Croissance (%)
2008 2009 2010 2011 2012 2008 2009 2010 2011 2012
Propriétaires de lecteur MP3
Anglophones 39 44 43 49 52 15 13 -2 14 6
Francophones 30 31 36 39 39 25 3 16 8 0
Écoute de balados1
Anglophones 19 19 17 13 16 46 0 -11 -24 23
Francophones 7 5 7 5 5 40 -29 40 -29 0
Radio AM/FM en continu1
Anglophones 16 19 20 22 22 -11 19 5 10 10
Francophones 13 15 15 17 14 8 15 0 13 -18
Abonné à la radio par satellite
Anglophones 9 11 13 15 16 13 22 18 15 7
Francophones 4 4 6 7 7 33 0 50 17 0
  1. Utilisation au cours du mois précédent

Source : MTM 2012 (répondants canadiens de 18 ans et +)

e) Services mobiles

Graphique 6.2.16 Pénétration des appareils mobiles

Ce graphique à barres illustre le pourcentage d’anglophones et de francophones qui possédaient l’un des appareils mobiles suivants de 2007 à 2012 : 2007 : téléphone cellulaire 65 %, téléphone intelligent 6 %, tablette 0 % ; 2008 : 67 %, 9 %, 0 % ; 2009 : 69 %, 14 %, 0 % ; 2010 : 72 %, 24 %, 3 % ; 2011 : 77 %, 37 %, 10 % ; 2012: 80%, 51%, 26%.

Source : MTM 2012 (répondants canadiens de 18 ans et +)

 

Tableau 6.2.6 Pénétration des appareils mobiles par groupe linguistique (Pourcentage)
  2008 2009 2010 2011 2012
Anglo-phones Franco-phones Anglo-phones Franco-phones Anglo-phones Franco-phones Anglo-phones Franco-phones Anglo-phones Franco-phones
Téléphones cellulaires 1 70 56 72 59 74 63 80 67 83 71
Téléphones intelligents 10 6 16 8 27 14 41 26 55 39
Tablettes         4 2 11 6 28 17
  1. Inclut les téléphones intelligents et téléphones cellulaires ordinaires

Source : MTM 2012 (répondants canadiens de 18 ans et +)

Graphique 6.2.17 Pénétration des appareils mobiles par région

Ce graphique à barres illustre le pourcentage des Canadiens qui possédaient l’un des appareils mobiles suivants en 2012, par région : téléphone cellulaire régulier : 27 % (Colombie-Britannique) : 25 % (Alberta) : 34 % (Manitoba/Saskatchewan) : 27 % (Ontario) : 30 % (Québec) : 42 % (Atlantique) : 29 % (Total) ; téléphone intelligent : 55 %, 66 %, 51 %, 54 %, 41 %, 42 %, 51 %; tablette : 27 %, 33 %, 31 %, 27 %, 19 %, 21 %, 26 %.

Source : MTM 2012 (répondants canadiens de 18 ans et +)

Graphique 6.2.18 Activités populaires liées à l’Internet et aux services mobiles pour les propriétaires de téléphones intelligents au Canada

Ce graphique à barres indique le pourcentage des Canadiens anglophones et francophones qui ont déclaré avoir eu les activités suivantes sur leur téléphone intelligent en 2012 : écoute d’audio en continu dans la voiture (anglophones) 9 %, (francophones) 6 % ; lecture de nouvelles en ligne : 37 %, 35 % ; écoute d’audio en continu : 29 %, 22 % ; écoute de télévision sur Internet : 13 %, 10 % ; accès aux réseaux sociaux : 56 %, 47 % ; accès à Internet : 81 %, 73 % ; envoi/réception de courriels : 70 %, 58 % ; messagerie texte : 93 %, 87 %.

Source : MTM 2012 (répondants canadiens propriétaires de téléphones intelligents de 18 ans et +)

Graphique 6.2.19 Activités populaires liées à l’Internet et aux services mobiles pour les propriétaires de tablettes au Canada, par groupe linguistique

Ce graphique à barres indique le pourcentage des Canadiens anglophones et francophones qui ont déclaré avoir eu les activités suivantes sur leur téléphone intelligent en 2012 : lecture de nouvelles en ligne : 51 %, 55 % ; écoute d’audio en continu : 32 %, 28 % ; écoute de télévision sur Internet : 22 %, 25 % ; accès aux réseaux sociaux : 49 %, 49 % ; accès à Internet : 86 %, 86 % ; envoi/réception de courriels : 67 %, 68 %

Source: MTM 2012 (Répondants canadiens propriétaires de tablettes de 18 ans et +)

Date de modification :